Les versions

Il n’y a eu que deux versions du modèle original italien de la FIAT 125 pendant toute la période de production : le modèle normal (également connu sous le nom de FIAT 125 N) avec 90 ch et la 125 Special avec 100 ch. En plus de la puissance moteur plus élevée et de la cinquième vitesse, la Special offrait un équipement encore plus luxueux.

Extérieurement, la version normale et la Special jusqu’en 1971 ne différaient que très peu : La version normale (photo ci-dessus) n’avait pas de passages de roues chromés, une bande décorative sur le côté courait au niveau des poignées de porte, sur la Special sous les poignées de porte.

A partir de 1971, cependant, il était plus facile de distinguer les modèles. La Special a fait « peau neuve » (photos ci-dessous), les clignotants avant se sont déplacés sous le pare-chocs, à l’arrière on pouvait la reconnaître par de nouveaux grands feux arrière horizontaux :

La version normale est restée dans sa – à mon avis plus belle – forme originale. Les deux voitures ont été fabriquées jusqu’en 1972 et à certains endroits ont été vendues jusqu’au début de 1973. Le successeur FIAT 132 est sorti de la chaîne de montage de Turin dès mai 1972.

Une variante de coupé « officielle » de la FIAT 125 n’existait pas en Europe, mais à partir de 1969, le moteur 1600 d’une puissance de 110 ch a été installé dans les 124 Spider et Coupé. C’était différent en Argentine : à partir de 1972 un joli coupé basé sur la FIAT 125 y était proposé, optiquement plus dans le style des années 60 et un mélange très réussi du design de la FIAT 1500 Vignale Coupé et de celui du 850 Coupé – la désignation était  » FIAT 125 Sport ».

Un break à cinq portes nommé « Familiar » et un pick-up nommé « Multicarga » ont également été produits exclusivement en Argentine.


Faits : En un coup d’œil