L’équipement

Ce qui rendait la FIAT 125 attrayante par rapport à la concurrence, c’était son prix extrêmement bas avec des performances élevées – et les nombreux « extras » standard !

A l’apogée de la 125, les Italiens et les Français notamment proposaient des voitures à l’équipement complet, tandis que les « collègues » allemands ne brillaient que par de longues listes de surtaxes. Pour un prix de 7 492,50 DM (à partir de 1969) le 125 offrait, entre autres :

  • Freins à disque tout autour
  • Servofrein
  • Quatre portes
  • Essuie-glace/lave-glace à commande au pied
  • Essuie-glaces à intervalles
    (Pour la première fois dans un véhicule de série européenne !*)
  • Rétroviseur intérieur obscurcissant
  • Des pare-soleil également pivotables sur le côté, avec poche pour carte à gauche et miroir de maquillage à droite
  • Accoudoir central arrière
  • Boîte à gants verrouillable et éclairée
  • Sièges inclinables
  • Verrouillages enfants sur les portes arrière
  • Feux de recul
  • Compteur journalier
  • Horloge électrique
  • Allume-cigarette
  • Éclairage des instruments réglable
  • Moteur et coffre éclairés
  • Pare-chocs resp. cornes recouverts de caoutchouc
  • Régulateur de tirage d’accélérateur à main
    (probablement pour pouvoir augmenter le régime de ralenti par temps froid)

* L’essuie-glace à intervalles a été inventé par Robert William Kearns. Il l’a présenté à Ford Motor Co. dans une Ford Galaxie convertie dès 1963. Le premier véhicule de production au monde équipé d’essuie-glaces intermittents était la version australienne de la Ford Galaxie de 1965.

La 125 Special avait en plus :

  • Boîte de vitesses à cinq vitesses
  • Phares doubles halogènes
  • Fanfare à double son
  • Console centrale continuant (jusqu’en 1971)
  • Manchon en cuir autour du levier de vitesses
  • Lampes de lecture à l’arrière
  • Réflecteurs rouges à toutes les portes
  • Passages de roues et grilles d’admission d’air frais chromés

Les équipements spéciaux suivants étaient disponibles sur demande :

  • Toit ouvrant en acier
  • Boite semi-automatique « Idroconvert » uniquement sur les premières 125,
    transmission entièrement automatique uniquement sur les 125 Special bien tardes
  • Jantes en alliage
  • Compte-tours
  • Climatisation
  • Vitre arrière chauffée
  • Vitres athermiques
  • Sièges en cuir artificiel
  • Intérieur tout cuir

(Certains de ces équipements spéciaux n’étaient pas disponibles pendant toute la période de production et dans tous les pays.)


FIAT 125 : L’intérieur